dim. 18.11.18

International Anthem Recording Co. presents Ben LaMar Gay

Facebook event Partager Tweet

Attention : nous proposons un nombre limité de tickets combi pour ces 2 jours!

LABEL SHOWCASE : INTERNATIONAL ANTHEM RECORDING CO.
International Anthem Recording Co., le tout nouveau label de Chicago, a le vent en poupe. Non content de décocher un uppercut imparable avec Irreversible Entanglements feat. Moor Mother (une formation « Black Lives Matter meets free jazz » que nous avons reçue en avril à BRDCST), l’écurie s’est offert deux icônes du future jazz avec Ben LaMar Gay et Makaya McCraven. Le magazine culturel Chicago Reader résume parfaitement l’esprit du label : « International Anthem, l’un des labels les plus innovants, les plus sensibles à la beauté et les plus ouverts de Chicago, injecte de l’idéalisme punk dans du jazz progressif. »

Outre les « vieux briscards » de la scène chicagoane, tels que Jeff Parker (Tortoise, Chicago Underground Trio) et Rob Mazurek, le label fait aussi la part belle à quelques « nouveaux venus » comme le trompettiste avant-gardiste Jamie Branch, sans oublier la cumbia psychédélique de Dos Santos.

Plus tôt cette année, l’AB a braqué ses projecteurs pendant deux jours sur la florissante scène jazz londonienne, en invitant notamment Theon Cross, Nubya Garcia et Moses Boyd dans le cadre de « We Out Here ». En novembre, elle mettra les pleins feux sur la Ville des vents. Les deux scènes ont d’ailleurs plus en commun qu’on ne le croit. Alors, prêts pour deux jours de fête avec les icônes du future jazz Makaya McCraven et Ben LaMar Gay ?

BEN LAMAR GAY
« The uncategorizable Chicago musician knits together experimental jazz, funk playfulness, Brazilian rhythms, and the sensuality of Prince. » (Pitchfork)

Le cornettiste et ancien artiste de graffiti Ben LaMar Gay est un homme très occupé. Son premier opus « Downtown Castles Can Never Black The Sun » est le fruit d’une sélection parmi sept (!) albums enregistrés mais jamais édités. Ben LaMar Gay propose un sound unique, une sublime symbiose entre jazz, dub, électro, folk et sonorités de l’underground. Son palmarès affiche des collaborations avec, notamment, Jaimie Branch, Slum Village, Bitchin Bajas et Joshua Abrams. Notons qu’il se dit très influencé par l’AACM, l’« Association for the Advancement of Creative Musicians », créée en 1965 et soutenue par des pointures du jazz comme Anthony Braxton, Roscoe Mitchell (The Art Ensemble Of Chicago) ou encore Wadada Leo Smith. On parie que vous allez succomber ?

Pour en savoir plus Lire moins

Vidéos

Votre visite à l'AB

Mobilité

La plupart de nos concerts finissent à 22 h 30, ce qui vous permet de rentrer avec le dernier train !

Planifier mon trajet

Un petit creux avant le concert ?

Régalez-vous dans notre AB Café & Resto. Bon appétit !

Réserver une table

Commandez d' ores et déjà vos jetons

Vous éviterez les files d’attente et passerez tout de suite au bar.

Commander

Alerte fans

Partagez vos dernières découvertes musicales ! Ainsi, vous serez le premier informé de leur passage à l’AB.

Associez votre compte Facebook Associez votre compte Spotify