lun. 26.08.19

Dez Mona feat. GoneWest Choir + Innerwoud & Astrid Stockman

Facebook event Partager Tweet

Une soirée empreinte de mélancolie, Kurt Weill & une voix de soprano inquiétante

Feeërieën 2019 : bienvenue dans notre ‘cabinet de curiosités’ musical extérieur

Bienvenue à la 16e édition (déjà !) de notre festival féérique outdoor des Feeërieën ! Nous sommes fiers de vous ouvrir une nouvelle fois les portes de notre cabinet de curiosités musical. Venez découvrir à quel point il bruisse et bourgeonne, émeut et étonne, connecte et décloisonne. Quel festival vous propose, sur une même affiche, du footwork hyperactif de Chicago, du disco-funk survitaminé de Somalie, du psychédélisme turc, une voix de soprano à couper le souffle, une artiste éthiopienne qui vous initie à la « harpe du roi David », un chœur masculin qui rappelle Kurt Weill et de la profonde poésie afro-américaine ? Les Feeërieën !

Dez Mona feat. GoneWest Choir (BEL)

Après un moment de silence autour du chanteur Gregory Frateur et son groupe Dez Mona, l’album Book of Many, sorti plus tôt dans l’année – triple hourra ! – a changé la donne. Humo a aussitôt chanté les louanges de l’opus en le comparant aux grands classiques Spirit Of Eden et Laughing Stock de Talk Talk. À l’occasion du concert du groupe au Botanique bruxellois, Focus Knack s’est également confondu en superlatifs. « **** … Mélancolique et passionné… Ardent et entraînant. » Ou encore : « Roel Van Camp (DAAU), véritable phénomène à l’accordéon, est sans doute l’arme secrète du groupe. Ses beaux solos rapprochent les chansons de Dez Mona tantôt de Brel, tantôt de Weill ou du tango argentin. »

Pour cette tournée intitulée Book of Many, Frateur s’entoure non seulement de Roel Van Camp, mais aussi du guitariste Sjoerd Bruil, du pianiste/guitariste Tom Pintens (Het Zesde Metaal) et – encore un triple hourra ! – du chœur à quatre têtes GoneWest Choir.

Innerwoud & Astrid Stockman (BEL)

Avec trois passages entre nos murs à son actif, Innerwoud – alter ego du contrebassiste Pieter-Jan Van Assche – n’est plus un inconnu de l’AB. Sous cet alias, l’artiste pose des éléments néoclassiques sur des drones subtils et de sombres soundscapes. Quant à Astrid Stockman, douée d’une merveilleuse voix de soprano, elle a déjà investi les prestigieuses scènes de La Monnaie/De Munt et BOZAR. Ensemble, ils ont créé l’imposant Haven, sur lequel, d’après De Morgen, « la voix de soprano sinistre d’Astrid Stockman entrelace la contrebasse menaçante et les soundscapes industriels d’Innerwoud ».

La composition « Elegy IV » nous rappelle même « Distant Sky » de Skeleton Tree (Nick Cave), notamment par le rôle de premier plan qui est réservé à la soprano danoise Else Torp. Pour nous, c’est un compliment ! Nous avons même lu quelque part : « Astrid Stockman’s sublime soprano singing makes us travel through deeply touching moods, between stiffled mourning, overwhelming torment and meditative contemplation. » Qu’on se le tienne pour dit !

À la demande de l’AB, le duo a créé de nouvelles compositions pour les Feeërieën, que le public découvrira lundi soir au parc de Bruxelles.

Pour en savoir plus Lire moins

Vidéos

Commentaires

Pour publier un commentaire, vous devez être connecté.
Vous n’avez pas encore de compte AB ? Inscrivez-vous ici.

Actualités Dez Mona feat. GoneWest Choir + Innerwoud & Astrid Stockman

AB présente Feeërieën 2019

Feeërieën 2019 : bienvenue dans notre ‘cabinet de curiosités’ musical extérieur

Lire
Stories

Alerte fans

Partagez vos dernières découvertes musicales ! Ainsi, vous serez le premier informé de leur passage à l’AB.

Associez votre compte Facebook Associez votre compte Spotify