mar. 15.10.19

Sarathy Korwar

Facebook event Partager Tweet

‘Refreshingly different. A deep and powerful listening experience.’ (Four Tet)

C’est avec une déferlante de splendides concerts qu’en 2017, l’AB a fêté le centenaire de la sortie du tout premier album de jazz. Depuis cet anniversaire, baptisé « JAZZ 100 », notre amour du genre n’a fait que croître. Ainsi, nous avons proposé des comptes-rendus uniques de plusieurs jazz scenes, à savoir celles de Londres (de Shabaka Hutchings à Nubya Garcia en passant par Kamaal Williams), Manchester (de GoGo Penguin à Matthew Halsall) et Chicago (de Makaya McCraven à Ben LaMar Gay), sans évidemment oublier la scène belge (de BeraadGeslagen à Glass Museum en passant par Steiger).

‘The Rebirth of Jazz’ est aujourd’hui en pleine renaissance. Le genre ne cesse de se réinventer, attire un public particulièrement jeune et se cristallise dans un flot ininterrompu d’albums passionnants. Autant de raisons pour l’AB de jouer la carte du jazz cet automne, avec des concerts de Theon Cross, Angel Bat Dawid, Oscar Jerome, Ezra Collective, TaxiWars, Joe-Armon Jones, Ill Considered, Sarathy Korwar et Nérija (composé de membres de KOKOROKO, SEED Ensemble, etc.).

Sarathy Korwar peut se targuer d’un C.V. impressionnant. Ce percussionniste né en Amérique, élevé en Inde et établi à Londres a sorti son premier opus Day To Day (2016) sur le célèbre label Ninja Tune, subjuguant aussitôt Four Tet et Gilles Peterson. Non content de réaliser son projet A.R.E. avec l’aide de Hieroglyphic Being et du maître Shabaka Hutchings, il s’est associé en 2018 à Upaj Collective pour retravailler des classiques d’Alice Coltrane, Pharoah Sanders ou encore Don Cherry. Enfin, sur son dernier album More Arriving, très politique, il confirme sa patte jazz/world par des collaborations avec des rappeurs indiens comme MC Mawali.

Pour en savoir plus Lire moins

Kurt Overbergh : ‘Le grand-maître de l’avenir.’


Pour les fans de Pharoah Sanders, Ravi Shankar, Theon Cross, Sons Of Kemet, Black Flower, Kamaal Williams, Nérija,...
Côté presse ‘Korwar takes in the political and radical history of jazz as a voice of the disenfranchised, and Korwar applies it to the Indian diaspora experience in contemporary Britain.’ (The Vinyl Factory)

Vidéos

Votre visite à l'AB

Mobilité

La plupart de nos concerts finissent à 22 h 30, ce qui vous permet de rentrer avec le dernier train !

Planifier mon trajet

Un petit creux avant le concert ?

Régalez-vous dans notre AB Café & Resto. Bon appétit !

Réserver une table

Commandez d' ores et déjà vos jetons

Vous éviterez les files d’attente et passerez tout de suite au bar.

Commander

Alerte fans

Partagez vos dernières découvertes musicales ! Ainsi, vous serez le premier informé de leur passage à l’AB.

Associez votre compte Facebook Associez votre compte Spotify