dim. 17.06.18

Billy Bragg plays songs from 'Life's a Riot with Spy vs Spy' (’83), 'Brewing up with Billy Bragg' (’84), 'Talking with the Taxman about Poetry' (’86) & ‘Workers Playtime' (’88)

Facebook event Partager Tweet

Le working class hero joue ses grands classiques à la demande explicite de l’AB

Sound Of Protest


En mai 2018, nous fêtons le cinquantenaire de la révolte étudiante parisienne qui secoua toute l’Europe.
L’AB s’empare volontiers de cette thématique et joue la carte de la musique contestataire, qui trouve (malheureusement) un terreau fertile dans le climat politique et social actuel.
L’AB creuse le sillon du « Sound Of Protest » et fait résonner les voix de la révolte sociale turque, du grime londonien, du mouvement Black Lives Matter et des Icônes du Punk, le tout porté par l’appel à un monde (et une musique) sans frontières.



Troubadour folk et héros de la classe ouvrière, Billy Bragg est la preuve vivante que politique et romantisme peuvent faire bon ménage. Il est en effet l’auteur des plus belles chansons romantiques avec 'Milkman Of Human Kindness', 'The Man In The Iron Mask' ou encore 'Must I Paint You A Picture' (où l’on trouve la merveilleuse phrase 'Most important decisions in life are made between two people in bed'). Mais c’est en 1978, lors d’un concert s’inscrivant dans la campagne 'Rock Against Racism' de The Clash, ses héros, que Bragg comprend qu’on peut mêler pop et politique.

Bragg s’impliquera pendant pratiquement toute sa carrière dans des mouvements politiques et des organisations locales. Un engagement qui se reflète aussi dans sa musique: il retravaille à sa sauce des hymnes socialistes célèbres, tels que L’Internationale ou The Red Flag. Des chansons comme 'Rumours Of War' (écrite à l’occasion de la Guerre du Golfe), 'There Is Power in a Union' ou la chanson pacifiste 'Island of No Return' sont autant de prises de position avisées.

"
I don’t mind being labelled a political songwriter. The thing that troubles me is being dismissed as a political songwriter", dit-il à propos de son activisme politique. "People tell me that they are inspired by my songs, and for that I’m thankful, but I take my inspiration from the only people in this equation who can actually make a difference - the audience. After 25 years of activism, my faith in your ability to change the world is undimmed."

À la demande de l’AB, Billy Bragg piochera dans ses albums classiques 'Life’s a Riot with Spy vs Spy' (’83), 'Brewing up with Billy Bragg' (’84), 'Talking with the Taxman about Poetry' (’86) et 'Workers Playtime' (’88), qu’il complétera de titres plus récents. Nous sommes honorés. Jamais la voix de la contestation n’aura résonné avec autant de beauté, de pureté et de sincérité.

Pour en savoir plus Lire moins

Vidéos

Commentaires

18 december 1988, een druilerige zondagavond met een last minute bevlieging: BB in de AB, ondersteund door een Amerikaans losgeslagen collectief - The Beatnigs. Het is nog altijd - by far- het beste concert dat ik ooit heb beleefd. En nu 30 jaar later, wearing an older man's clothes, heeft groter lief en leed de magie van toen gekaderd als nostalgische weemoed, vooral bij het horen van versparels als 'The polaroids that hold us together, will surely fade away. Like the love that we spoke of forever, on St.Swithin's Day.' Fijne avond gehad.
Stefan.Verspecht
Hilarious and moving. Glad he didn't just stick to the older stuff, although it meant a lot to me growing up. Can't describe the emotions of hearing Levi Stubbs' Tears live.
Paul.Arblaster682759
Zeeeer fijn optreden, enorm van genoten! Fijne muziek, fijne mens met humor!
mieke-28
Geweldig optreden, vanaf Sexuality tot A New England: genieten!
lilianejennes
Great show, great performer. Enjoyed every single song!
Stijn.keppens
Great to see Billy for the first time. Very humble, entertaining and politically very astute without lecturing the audience. I was however slightly disappointed as the gig was advertised as though he would be playing his very early songs. This however wasn't the case, only a few were on the set-list.
simonjamescraig
Nice revival from last time... 1989... AB.... but with the Red Stars that time.... missed them, but hey: Billys songs are great!
StephDjo
Billy fidèle à lui même ! Un artiste d'intérêt public par les temps qui courent ! Pas le meilleur guitariste, pas le meilleur chanteur mais un barde sensible et engagé qui a produit des perles depuis plus de 30 ans. Son dernier EP prouve que son inspiration ne faiblit pas. Merci à l'AB et à Billy pour cette superbe soirée !
lupo
Bien la première demi-heure puis monocorde. Tout était sur le même ton. Le retour de la lap steel guitare était prometteuse. Billy parlait trop entre les chansons. Suis parti après 60 minutes. J'allais m'endormir
deroissart
Pour publier un commentaire, vous devez être connecté.
Vous n’avez pas encore de compte AB ? Inscrivez-vous ici.

Actualités Billy Bragg plays songs from 'Life's a Riot with Spy vs Spy' (’83), 'Brewing up with Billy Bragg' (’84), 'Talking with the Taxman about Poetry' (’86) & ‘Workers Playtime' (’88)

The Sound of Protest – Icônes du punk & héros de la classe ouvrière

Découvrez le thème le plus rebelle de l’Année de la contestation

Lire
Stories

Votre visite à l'AB

Mobilité

La plupart de nos concerts finissent à 22 h 30, ce qui vous permet de rentrer avec le dernier train !

Planifier mon trajet

Un petit creux avant le concert ?

Régalez-vous dans notre AB Café & Resto. Bon appétit !

Réserver une table

Commandez d' ores et déjà vos jetons

Vous éviterez les files d’attente et passerez tout de suite au bar.

Commander

Alerte fans

Partagez vos dernières découvertes musicales ! Ainsi, vous serez le premier informé de leur passage à l’AB.

Associez votre compte Facebook Associez votre compte Spotify