mer. 26.08.15

Soundway presents Batida + Ibibio Sound Machine

Facebook event Partager Tweet

Des sonorités exotiques, innovantes et vivifiantes

SOUNDTRACK BY MILES CLERET (Soundway Records) (uk)

SOUNDWAY RECORDS (uk)
Actif depuis 2002, Soundway Records fait partie des lanceurs de modes au Royaume-Uni, aux côtés de Honest Jon’s (cf. Damon Albarn) et de World Circuit, lorsqu'il est question de musiques non-occidentales. Tout a commencé, sans crier gare, avec un voyage de Miles Cleret, le patron du label, au Ghana. Il en est revenu avec des piles de 45 tours et a immédiatement réalisé sa première compilation « Ghana Soundz: Afro-Beat, Funk & Fusion in the 70’s ». Plus de 10 ans plus tard, les différentes références du catalogue – méticuleusement compilées, agrémentées de notes exhaustives et d'un joli packaging – sont devenues des incontournables. Le focus pourrait bien être l'Afrique de l'Ouest, avec une palette musicale couvrant l'afro-beat, le funk, le highlife, l'ethio-jazz, le calypso, la cumbia, le latin-jazz et le disco. Soundway a récemment signé de brillants artistes actuels comme :

20.30
IBIBIO SOUND MACHINE (uk)
‘Sounds as if Grace Jones and James Murphy are playing Ghanaian highlife for their lives’ (NME)

Derrière Ibibio Sound Machine se cache la chanteuse britannico-nigériane Eno Williams. Son premier album éponyme est un passionnant mélange de highlife africain (musique ghanéenne mâtinée d'influences pop), d'afrobeat, de gospel, d'électronica et de musique psychédélique africaine. The Guardian a encensé l'album dans une chronique **** et Jools Holland les a invités dans son show. Sur scène, Ibibio Sound Machine se présente sous forme d'un ensemble de neuf musiciens. 

21.45
BATIDA (por)
Batida, ça sonne mieux que Pedro Coquenão. Né en Angola, ce producteur, programmateur radio et cinéaste considère désormais Lisbonne comme sa maison. Il mélange électronica vivifiante et samples tirés de la musique angolaise des années 60 et 70. Ses albums « Batida» (’12) – qui est aussi le nom de son très populaire programme radio – et « Dois » (‘14’) ont aussi bien séduit Damon Albarn que Stromae. Ce dernier a d'ailleurs enrôlé Batida pour assurer quelques-unes de ses premières parties tandis que Damon Albarn l'a invité pour son projet Africa Express et l'a laissé remixer « Heavy Seas of Love ». En live, il se produit avec six autres musiciens.

Pour en savoir plus Lire moins

Vidéos

Commentaires

Pour publier un commentaire, vous devez être connecté.
Vous n’avez pas encore de compte AB ? Inscrivez-vous ici.

Alerte fans

Partagez vos dernières découvertes musicales ! Ainsi, vous serez le premier informé de leur passage à l’AB.

Associez votre compte Facebook Associez votre compte Spotify