04 - 08 AVRIL 2018

BRDCST 2018

Partager Tweet

BRDCST est l’extraordinaire festival printanier indoor organisé par l’AB, avec lequel nous misons sur une musique sans frontières. Le nom fait référence à l’électro-pop rétro-futuriste du groupe anglais Broadcast qui, ces dix dernières années, nous a servi des albums exaltants comme « Haha Sound » ou encore « Noise Made By The People ». BRDCST met sur le devant de la scène des artistes qui portent haut le flambeau de l’innovation. Notre instinct musical fait le reste.

Fans BRDCST de la première heure, vous nous avez fait - probablement sans vous en rendre compte - un immense cadeau lors de la dernière édition. Votre participation massive, témoignage de la confiance infinie que vous nous accordez, nous encourage à poursuivre sur cette voie à contre-courant. Cette confiance, nous la prenons à cœur en optant résolument pour les sons les plus enrichissants, les plus dissidents, les plus exaltants et les plus truculents du paysage musical.

BRDCST FAIT FI DES FRONTIÈRES MUSICALES

Une BO synthwave so eighties pour l’une des séries Netflix les plus marquantes de ces derniers temps ? Un chœur féminin bulgare de 20 âmes samplé par Drake ? Un producteur electronica encensé par Thom Yorke qui s’inspire de Pharoah Sanders et de la musique gnawa marocaine ? Une protestation musicale incisive qui ne fait qu’une bouchée du Brexit ? Du classique contemporain masqué ? Un hommage nocturne original au grand classique du Velvet Underground « White Light/White Heat », qui fêtera son 50e anniversaire en 2018 ? Tout cela et bien plus encore… Bienvenue à BRDCST !

LES PREMIERS NOMS 

STRANGER THINGS, la superbe série de science-fiction à l’ambiance eighties, qui a récolté une palanquée de nominations aux Emmy Awards, est sans nul doute la signature Netflix la plus populaire de ces dernières années. Sa bande-son synthwave menaçante, aussi décisive que l’histoire, est de la main de 2 membres (KYLE DIXON et MICHAEL STEIN) de S U R V I V E, un quatuor expérimental de synthé basé à Austin. Pitchfork a encensé la BO en lui accolant l’étiquette de « Best New Music » (soit un 8/10). Geoff Barrow de Portishead, également fan, l’a sortie en Europe sur son propre label Invada Records. BRDCST est le premier festival à inviter les compositeurs en Belgique. Et nous n’en sommes pas peu fiers.

Quelle surprise de voir soudain réapparaître un peu partout un ensemble qui jouissait d’une immense popularité il y a vingt-cinq ans. LE MYSTÈRE DES VOIX BULGARES figure ainsi à l’affiche du festival pionnier « Le Guess Who ? » (Utrecht) aux côtés de formations comme K Á R Y Y N, Zeal & Ardor ou encore James Holden. Présentes dans le documentaire « Five Foot Two » de Lady Gaga, les voix angéliques du Mystère occupent aussi une place d’honneur entre Grimes et Kali Uchis sur « kick-ass women », une récente mixtape signée Gorillaz. Drake et Leftfield ont samplé leur musique et Lisa Gerrard (Dead Can Dance) met aujourd’hui la dernière main à un album avec ce chœur féminin de 20 âmes absolument unique. Prêts pour une (re-)découverte transcendantale ?

Nous sommes également fiers de recevoir JAMES HOLDEN & THE ANIMAL SPIRITS. Avec Holden, BRDCST s’offre un poids lourd de l’electronica. Il jouera pour la première fois en Belgique son nouvel album éponyme, qui – dit-il – regorge de « synth-led folk-trance standards », traduisant son amour pour la musique gnawa marocaine. Notons que Thom Yorke est un fan inconditionnel depuis des lustres.

Avec AN EVENING WITH/CURATED BY SLEAFORD MODS, BRDCST allumera la mèche d’un thème qui occupera le devant de la scène de nombreuses maisons culturelles en 2018. Nous fêterons en effet « l’Année de la contestation » à l’occasion du 50e anniversaire de la révolte étudiante parisienne qui secoua toute l’Europe en mai 68. Les membres de Sleaford Mods, « the angriest (and most political) band in Britain », donneront le coup d’envoi idéal avec leur punk/rap/rant/dance furieux. À la faveur d’une carte blanche, ils prendront les rênes d’une soirée entière en invitant des formations amies à leur propre et radicale convenance.

En 2018, « White Light/White Heat » - le deuxième et superbe album du groupe influent THE VELVET UNDERGROUND - aura tout juste 50 ans. Nous célébrerons cet anniversaire à la faveur d’un concert de minuit, lors duquel nous diffuserons quasi intégralement le vinyle sur un sound system à vous faire saliver d’envie. Quasi intégralement ? En effet, le dernier titre « Sister Ray » sera remplacé par une version live détonante, proposée par l’orchestre de transcendental atmospheric black shoegaze math noise drone BARST. Avec ses 17 minutes et 29 secondes, le grand classique « Sister Ray » est le titre le plus long des enregistrements studio du Velvet Underground. Mais la version de BARST fera durer votre plaisir plus de 40 minutes !

Bienvenue à BRDCST !

Kurt Overbergh

Directeur artistique de l’AB

 

LIMITED BRDCST FESTIVAL PASS

Le LIMITED BRDCST FESTIVAL PASS est en vente ici. Il vous donne accès à l’ensemble des activités du festival BRDCST qui auront lieu à l'AB. Les activités gratuites sont ouvertes à tous selon le principe « premier venu, premier servi ». Les billets par spectacle aussi sont disponibles. Le programme complet sera dévoilé dans les semaines à venir.

Pour en savoir plus Lire moins

Concerts BRDCST 2018

Mobilité

La plupart de nos concerts finissent à 22 h 30, ce qui vous permet de rentrer avec le dernier train !

Planifier mon trajet

Un petit creux avant le concert ?

Régalez-vous dans notre AB Café & Resto. Bon appétit !

Réserver une table

Commandez d' ores et déjà vos jetons

Vous éviterez les files d’attente et passerez tout de suite au bar.

Commander