Sur le canapé avec SCHNTZL

Devant moi se trouvent Hendrik Lasure et Casper Van De Velde (23 ans en moyenne). Ensemble, ils forment SCHNTZL, un duo bruxellois qui combine jazz et electronica. Ce début d’année s’annonce chargé pour SCHNTZL, avec un (deuxième) concert à l’AB en avril et la sortie d’un second disque, Catwalk, en février. Quand nous les recevons à l’AB Salon, ils débordent visiblement d’envie. À nous l’honneur de leur poser quelques questions originales. 
 

Comment la jazz scene bruxelloise se porte-t-elle ?
Hip and happening. Elle est très en vogue, dans toute la Flandre d’ailleurs. Nous répétons et passons beaucoup de temps au Volta, où se produisent de très nombreux groupes. Il y a également une pièce commune, ce qui permet de créer une sorte de communauté.

Quand nous étions étudiants, nous faisions beaucoup plus de jams à Gand, par exemple. Mais c’est moins le cas aujourd’hui. Nous nous focalisons davantage sur la création, sur le bricolage avec l’instrument.

Comment avance votre album ?
Notre album est prêt et sortira sur 5.2, CD et vinyle. Il est plus ‘décidé’ que le précédent, un peu moins axé sur l’alliance piano-batterie, et plus imagé. Il marque une nouvelle étape dans notre évolution, avec un univers sonore plus spécifique.

Par qui ou quoi avez-vous été influencés ?
Les oiseaux, les films d’animation japonais, la façon dont la lumière baigne une pièce, la diversité des traits de caractère humains. Mais aussi les ordinateurs, tout ce qui nous entoure en fait.

Venez-vous souvent à l’AB ?
Pas vraiment. Nous n’allons pas très souvent aux concerts, car nos propres performances nous occupent déjà beaucoup.

Quel est votre rêve ultime en tant que musicien ?
Continuer sur notre lancée. Nous sommes vraiment très reconnaissants de pouvoir faire tout ce que nous faisons, et que tout se passe si bien. Nous avons trouvé notre ‘patte’, mais cela n’a été possible que parce que nous avons été soutenus par les bonnes personnes. C’est merveilleux – on a vraiment réalisé notre rêve ultime.

Quel concert attendez-vous avec impatience ?
Hendrik: Big Thief se produira ici au mois de mars, et j’ai très envie de les voir.
Casper:Je pense à un évènement plus atypique, mais auquel j’aimerais beaucoup assister : le festival des musiques anciennes à Louvain. Il y aura Tallis Chamber Choir, de la musique de la Renaissance.
Hendrik:Tu veux voir ça, toi ? Ça, c’est bizarre. (rires)

Qu’est-ce que le public peut attendre de votre concert ?
Du réconfort et de la consolation.

Autres actualités

Nous utilisons des technologies, telles que des cookies, pour améliorer votre expérience de navigation, pour proposer des fonctionnalités liées aux réseaux sociaux (par ex. l’affichage de vidéos YouTube) et pour analyser le trafic sur notre site. Par ailleurs, nous partageons des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de réseaux sociaux et d’analyse habituels.
En savoir plus