Nouvelle saison à l’AB : voici les concerts à ne pas rater cet automne !

L’été touche à sa fin et c’est rarement une bonne nouvelle… si ce n’était que l’approche de l’automne marque aussi le début d’une toute nouvelle saison à l’AB ! En plus, nous soufflerons nos quarante bougies et nous comptons bien marquer le coup. Bref, préparez-vous à un automne musical de haute volée. Notre directeur artistique Kurt Overbergh vous révèle les concerts à ne rater sous aucun prétexte.

 

United Music of Brussels

Un concert classique dans un temple de la musique contemporaine ? Oui, c’est possible ! Le Belgian National Orchestra, la Monnaie et BOZAR investissent les rues de Bruxelles à l’occasion de la quatrième édition de « United Music of Brussels ». L’AB se charge du concert final, qui s’annonce trépidant. À l’affiche : une rencontre entre les membres du Belgian National Orchestra et les musiciens de Marockin’ Brass. Avec Marockin’ Brass, le jazzman Luc Mishalle cherche le mariage parfait entre jazz, brass et musique gnawa – un genre qui allie l’efficacité des rythmes marocains et la richesse musicale des traditions spirituelles de l’Islam.

Cette rencontre vous intrigue ? United Music of Brussels aura lieu le samedi 7 septembre.

 

AB40 Kick-Off curated by 2manydjs (DEEWEE) + Nosedrip (Stroom)

Faut-il encore présenter les frangins Dewaele ? Le duo gantois est une autorité mondialement reconnue en musique, que ce soit sous le pseudo de 2manydjs, de Soulwax ou de l’un de ses nombreux autres projets. Né des méninges de David et Stephen, DEEWEE – leur plus récente création – est à la fois un bâtiment, un studio, un label, une collection de disques et une maison d’édition.

2manydjs a accepté de fêter avec nous le quarantième anniversaire de l’AB et de prendre en main le week-end festif, et nous n’en sommes pas peu fiers ! Avec Future Sound of Antwerp, Asa Moto, Philippi, Public Possession et 2manydjs, la soirée s’annonce chaud bouillante !
Quant au Club, il sera pris d’assaut par le label Stroom, qui y présentera Nosedrip, Victor De Roo et David Morley.
Les tickets pour la soirée du samedi 21 septembre sont en vente ici.

 

Echo Collective plays Jóhann Jóhannsson’s ’12 Conversations With Thilo Heinzmann’ + Martin Kohlstedt (Solo)

L’AB vous donne rendez-vous pour une grand-messe musicale ! Nous investissons pour la troisième fois l’endroit où résidait jadis la plus grande communauté belge de béguines : l’église du Béguinage en plein centre de Bruxelles.

Le pianiste virtuose allemand Martin Kohlstedt est souvent rapproché de Nils Frahm, autre héros contemporain de la musique néoclassique. Son dernier opus, enregistré avec l’ensemble vocal à 70 têtes GewandhausChor, est un incontestable chef-d’œuvre.
12 Conversations With Thilo Heinzmann est la dernière création de Jóhann Jóhannsson. Juste avant sa mort, il demanda à l’ensemble bruxellois Echo Collective d’enregistrer ces douze compositions merveilleusement épurées.
Envie de découvrir le résultat à l’église du Béguinage ? Achetez vos places ici.

 

Deafheaven / Touché Amoré

Grâce à un mariage harmonieux de black metal, post-rock et shoegaze, Deafheaven s’est hissé avec Sunbather à la première place du « Top 40 Metal Albums of 2013 » de Pitchfork. Deafheaven, dont le black metal a déjà embrasé le Club par le passé, signera son troisième passage à l’AB. Quant à Touché Amoré, le groupe s’est produit en première partie de Rise Against en 2012.

Les billets pour les concerts du vendredi 4 octobre sont disponibles ici.

 

Bill Callahan

Une note : il n’en faut pas plus à Bill Callahan pour nous subjuguer… Ses disques ? Autant de pépites qui ne demandent qu’à être tournées en boucle. Le singer-songwriter – qui dans une autre vie s’était déjà produit à l’AB (2000) avec son groupe Smog – travaille à son propre rythme, loin des dictats de l’industrie de la musique. Ainsi, son dernier album, Dream River, remonte déjà à 2013 et il part en tournée au gré de ses envies. Une chose est sûre, cependant : son savoir-faire, discret mais pur, donne des frissons à tous les coups.

Le concert de Bill Callahan a lieu le dimanche 6 octobre. Achetez vos billets ici.
 

Dengue Dengue Dengue

Les musiciens de Dengue Dengue Dengue nous concoctent depuis 2012 une digital cumbia stimulante. Ceci dit, le groupe afropéruvien – toujours prêt à faire la fête – ouvre régulièrement son répertoire au kuduro et au zouk. Saupoudrez le tout de quelques instruments exotiques comme la cajita ou le quijada et vous obtenez le cocktail idéal pour une soirée enivrante.

L’AB accueillera Dengue Dengue Dengue le vendredi 11 octobre. Obtenez vos tickets ici.

 

Sarathy Korwar

Sarathy Korwar a appris les ficelles du métier en Inde. Il mélange sa passion pour le tabla – un instrument indien fréquemment utilisé – au jazz et à la musique électronique. Cette formule gagnante l’a conduit à SXSW, ReWire et même jusqu’au dalaï-lama.

À ne rater sous aucun prétexte à l’AB Club, le 15 octobre. Achetez vos billets ici.

 

Stef Kamil Carlens & Band

En 2017, Stuck in the Status Quo marqua le retour de Stef Kamil Carlens à la pop. Celui qui a sorti douze albums avec Moondog Jr. et Zita Swoon signe déjà son deuxième opus en solo, prévu pour l’automne. Sur scène, il se fait accompagner de Nicolas Rombouts (contrebasse), Nel Ponsaers (clavier), Alma Auer (harpe) et Maarten Moesen (batterie) pour interpréter des chansons de son nouvel album, ainsi que d’autres titres de son vaste répertoire, entre mélancolie et énergie funky.

Stef Kamil Carlens se produira à l’AB le mercredi 23 octobre. Achetez vos tickets.

 

Theon Cross

Membre éminent du groupe de jazz britannique Sons of Kemet, Theon Cross se débrouille aussi à merveille en solo. Le joueur de tuba, qui a notamment collaboré avec Pharoah Monch et Emeli Sandé, est considéré à juste titre comme l’un des piliers du jazz londonien. Petit conseil : jetez également une oreille à son superbe featuring sur l’album Where We Come From de Makaya McCraven !

Les billets pour le concert du 29 octobre sont disponibles ici.

TaxiWars: ‘Artificial Horizon’ (album release)

En 2014, Tom Barman décida de changer une nouvelle fois de cap musical en créant la formation de jazz TaxiWars. Barman – lui-même mordu de jazz – s’associa pour l’occasion à Robin Verheyen, l’un des saxophonistes belges les plus en vue. Cinq ans plus tard, le groupe signe son troisième album et choisit l’AB pour présenter Artificial Horizon. Ce projet musical, le plus passionnant de la scène belge actuelle, est un must pour les mélomanes.

TaxiWars présentera son album à l’AB le dimanche 10 novembre. Achetez vos places ici.

 

Autres actualités