BRDCST FINAL UPDATES : ARTIST TALKS & (FEMALE) DJ’s & SLEAFORD MODS SPOKEN WORD & bien plus encore…

 

‘I find it really heart-warming that a festival like BRDCST highlights all the similarities between the so-called differences in music and in the world.’

James Holden in BRUZZ

 

 

#1 : VOUS ÊTES MANIFESTEMENT FANS DE BRDCST : DÉJÀ PLUSIEURS CONCERTS SOLD OUT !

Chers spectateurs de BRDCST : surtout, ne sous-estimez pas votre impact. Grâce à la forte affluence l’année dernière, nous avons plus que jamais joué la carte de l’aventure pour notre 3e édition, en explorant des scènes musicales dont nous n’avions pas même entendu parler jusqu’à l’année dernière. Et vous semblez l’apprécier ! Avec plus de 5 000 billets écoulés, les préventes dépassent d’ores et déjà le résultat final de l’édition précédente. De plus, en raison de la forte demande, nous avons déménagé plusieurs fois le concert de « Stranger Things » vers des salles de plus grande capacité. Quant aux shows de Vels Trio plays Madlib’s « Shades Of Blue » et de l’artiste black metal danoise Myrkur, sans oublier notre soirée psychédélique turque avec BaBa ZuLa et Altin Gün, ils sont d’ores et déjà sold out !

#2 : BRDCST & (CINÉMA) PALACE UNISSENT LEURS FORCES

De 1913 à 1974, l’AB faisait face au « plus grand cinéma de la ville » : le Pathé Palace, nommé d’après le pionnier français de la distribution cinématographique Charles Pathé. Alors que le petit chien Nipper devenait l’emblème de His Masters Voice, Pathé jeta son dévolu sur un coq qui, aujourd’hui encore, orne la façade du bâtiment. Le Palace a récemment rouvert ses portes en tant que complexe de divertissement et de cinéma, renouant ainsi avec sa vocation initiale.

Cette année, pour la toute première fois, BRDCST et le Palace unissent leurs forces au carrefour de la musique et de l’image. Nous vous présenterons, dans les meilleures conditions, l’avant-première de « Nico, 1988 ». Ce biopic sur la muse d’Andy Warhol, celle qui transforma le premier opus du Velvet Underground en classique indéboulonnable, jette une lumière sur les dernières années de la vie de Nico à Manchester. Cette soirée BRDCST viendra conclure en apothéose la célébration du cinquantenaire de « White Light/White Heat ».

#3 : L’HOMMAGE AU VELVET UNDERGROUND DÉGÉNÈRE !

Ce qui avait commencé comme une session d’écoute du célèbre 2e album du Velvet Underground a plus ou moins dégénéré suite à l’enthousiasme de toutes les parties impliquées… Ainsi, BARST transformera la version originale de « Sister Ray », réalisée en une seule prise de dix-neuf minutes, en une orgie sonore de trois quarts d’heure ! Mais il y a plus : dans « Sister Ray », Lou Reed invoque huit personnages qui, sur scène, prendront vie à la manière d’une BD… Après le concert, vous en recevrez une version imprimée, en plus d’un code de téléchargement qui vous donnera accès à l’enregistrement intégral du concert.

#4 : « ARTIST TALKS » AVEC NINA POWER (THE WIRE)

Fan de la première heure de Wire – et de son superbe sous-titre Adventures In Modern Music –, BRDCST n’a pas hésité à inviter la journaliste et écrivaine Nina Power (qui a également publié dans The Guardian) pour animer des artist talks. Les vendredi 6 et samedi 7 avril, elle sera des nôtres à l’AB Salon pour y mettre quelques artistes sur le grill. Vous trouverez les dernières mises à jour sur www.brdcst.be. Nadah El Shazly a déjà confirmé sa présence le samedi 7 avril à 18 h.

#5 : LA BOUTIQUE INDIE PARISIENNE « BALADES SONORES » ASSOUVIT VOTRE SOIF MUSICALE

Découvert à Paris : la Fabrique Balades Sonores (www.baladessonores.com), qui affichait de nombreux artistes BRDCST dans sa vitrine. L’équipe a aussitôt accepté d’ouvrir une boutique pendant notre festival ! Envie d’en savoir plus sur le psychédélisme turc, la musique indé ou le gqom sud-africain ? Balades Sonores satisfera - ou bien aiguisera, tout est une question de perspective - votre appétit musical.

#6: SLEAFORD MODS : SPOKEN WORD SET PAR JASN WILLIAMSON

À BRDCST, Sleaford Mods n’endossera pas seulement le rôle de curateur. Le groupe se montrera aussi, pour la première fois, sous d’autres facettes. Ainsi, le meneur/chanteur/ranter Jason Williamson lira quelques pages de son nouveau livre Slabs from Paradise, qui se compose de cinq nouvelles et a été publié par Amphetamine Sulphate, la maison d’édition de Philip Best (Consumer Electronics).

#7 : SOUNDTRACK BY (FEMALE) DJ’S

La bande-son de cette édition sera essentiellement féminine.

Non content de s’offrir une impressionnante brochette de femmes artistes (de Moor Mother à Nadah El Shazly en passant par Le Mystère des Voix Bulgares), BRDCST a aussi résolument choisi de confier ses artist talks à Nina Power (The Wire /The Guardian). En plus – non, rien n’arrive par hasard –, les films « Bunch of Kunst: A Film By Sleaford Mods » et « Nico, 1988 » ont tous deux été réalisés par des femmes.

Et ce parti pris se poursuit derrière les platines. NiXiE - connue des célèbres soirées Nixie au Beursschouwburg bruxellois et bien au-delà - s’attaquera au psychédélisme turc avant, pendant et après les concerts de BaBa ZuLa et Altin Gün. In Utero dj’s - trois femmes qui font vibrer Mechelen avec leurs shows – égaieront la soirée consacrée à Myrkur, à l’instar de Het Gevogeld Bekdier, les DJ attitrés de l’AB, qui encadreront l’interprétation live de « Stranger Things ».

Consultez le line up complet – avec notamment Babylon Doom Cult, DTM Funk, Gerd De Wilde plays Boussiphone Records, Dj Nail... sur www.brdcst.be.

#8: INDEPENDENT LABEL MARKET @ WIELS

Ce week end, Independent Label Market débarque à Bruxelles pour la toute première fois; plus de 60 labels Belges et Européens vont se réunir pour célébrer la musique indépendante! Vinyls, K7’s CDs mais aussi Dj’s, showcases, séances de dédicaces, conférences… et beaucoup plus encore ! Entrée libre !

Ça y est, vous êtes prêts ? Alors, nous aussi !

Kurt Overbergh
Directeur artistique de l’AB

Autres actualités