Soutenez Infirmiers de rue et contribuez à la fin du sans-abrisme

Il fait un temps maussade. J’essaie d’éviter les grosses gouttes de pluie en sautillant. Après une courte marche, j’arrive au bureau des Infirmiers de rue. Cette année, l’AB soutient pour la deuxième fois cette asbl et j’ai été invitée à explorer le terrain avec David et Iannis.

Après de brèves présentations à quelques collaborateurs du centre, nous sautons à bord du tram en direction de Forest. Nous y rencontrons Pierre et Marie. Il y a quelques années, le couple a été logé par Infirmiers de rue à Molenbeek, mais ils ont dû quitter leur immeuble pour ce nouvel appartement à Forest. Installée dans un fauteuil, Marie découpe des bons dans des dépliants pendant que Pierre me fait visiter l’appartement. « C’est un bel appartement, très lumineux. Il est bien. Il n’y a que le quartier auquel je dois encore m’habituer, je connaissais vraiment tout le monde à Molenbeek. » Marie opine de la tête. Le mur affiche quelques photos d’Elvis et de Johnny Hallyday. Pierre est grand fan, Marie ne s’y intéresse pas plus que cela.

Iannis et David s’entretiennent avec le couple et demandent si tout va bien. « Il importe de ne pas interrompre le soutien apporté à ces personnes. La fréquence de nos visites dépend de la phase du processus d’hébergement. » Iannis et David font preuve d’une empathie et d’un enthousiasme contagieux. Ce métier n’est pas donné à tout le monde ; sans patience et sans compréhension, pas de résultat. Cela, je m’en rends très vite compte. Et du fait qu’avoir un toit sur la tête n’a rien d’une évidence…

Cet après-midi, Pierre a rendez-vous au CPAS de Forest. Il nous suit en boitillant, appuyé sur sa canne. Iannis et David accompagneront Pierre durant son entrevue.

Nous arrivons sur place. Devant nous, trente personnes attendent leur tour. Cela aussi fait partie du parcours… attendre, discuter, expliquer la situation et attendre encore. Une heure et demie plus tard, nous apprenons que l’assistant social de notre rendez-vous est absent. Pierre a l’air déçu, David et Iannis essaient de régler un nouveau rendez-vous. Hélas, ce sera pour la semaine prochaine, il n’y a plus de place aujourd’hui.

Iannis et David raccompagnent Pierre, pendant que je retourne à l’AB. Chemin faisant, je croise des sans-abris à la gare du Midi. Il y a quelques années, Pierre et Marie se trouvaient encore à leur place. Heureusement, grâce à un soutien approprié, ils peuvent à présent profiter de leurs vieux jours en toute dignité. N’hésitez pas à apporter votre pierre à l’édifice, c’est tellement simple !

  • Vous pouvez verser une libre contribution à l’achat d’un ticket de concert en ligne, qui sera intégralement reversée à Infirmiers de rue ASBL.
  • Vous pouvez déposer votre monnaie dans les urnes prévues à cet effet sur les comptoirs de l’AB et de l’AB Café/Resto.
  • Vous pouvez faire don de votre consigne de gobelet : pour chaque gobelet, nous versons 10 centimes d’euros à cette œuvre caritative.
  • Vous trouverez plus d’infos à propos de l’organisation sur son site web

Ensemble, mettons fin au sans-abrisme. Ensemble, construisons #ABetterworld.

Autres actualités