L’AB soutient Greenpeace dans sa lutte pour un air plus sain à Bruxelles

Comme la plupart des villes belges, Bruxelles souffre de la pollution atmosphérique. Le nombre de véhicules diesel qui circulent dans notre capitale, où la voiture règne toujours en maître, est l’une des premières causes de cette pollution. Celle-ci réduit notre espérance de vie de 9 mois en moyenne et touche en particulier les enfants et les personnes âgées.

Nous encourageons depuis des années les modes de transport alternatifs pour se rendre à l’AB, que ce soit à pied, à vélo ou en utilisant les transports publics. Ainsi, chaque billet de l’AB est valable comme titre de transport sur l’ensemble du réseau bruxellois de la STIB. Depuis l’année dernière, nous collaborons aussi avec la SNCB afin de proposer un tarif  très avantageux à nos spectateurs qui se déplacent en train, soit 9 € le billet aller-retour.

Mais si nous voulons assurer la viabilité de nos villes à long terme, des mesures urgentes s’imposent en vue de bannir progressivement les voitures à combustibles fossiles. Le gouvernement doit investir en priorité dans les aménagements pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun. À Bruxelles, seuls 7 % des déplacements se font à vélo. Cela s’explique largement par le manque d’infrastructures cyclables adéquates.

C’est pourquoi l’AB soutient la campagne de Greenpeace en faveur d’un air plus sain à Bruxelles. Joignez vos efforts aux nôtres en suivant ce lien.  

Autres actualités